Les repères de qualité

Affichage : distinguer l’essentiel du superflu

La profusion de labels, marques, affichages et autres logos peut rendre le consommateur comme le prescripteur sceptique, voire confus. Il est important de noter qu’il existe une hiérarchie parmi ces informations : certaines sont obligatoires et réglementaires, d’autres relèvent d’une démarche volontaire, d’autres peuvent enfin mettre en valeur certains aspects mais sans contrôle particulier.

  • Logos et informations obligatoires : relatifs à la réglementation (marquage CE ou étiquetage des émissions de polluants). Ils imposent aux fabricants un certain nombre de contraintes.
  • Marques de certification : relevant d’une démarche volontaires, elle témoignent du contrôle par un organisme indépendant et reconnu par les pouvoirs publics et apportent la preuve d’un dépassement des exigences réglementaires.
  • Marques volontaires et labels : elles ne sont pas forcément le résultat d’un contrôle par un organisme accrédité. Aussi, elles peuvent avoir leur utilité mais l’objectivité est relative et le caractère de preuve moins réel.

Télécharger la plaquette “Labels”

Affichages obligatoires

Marquage CE

La norme européenne harmonisée relative au marquage CE pour les parquets, EN 14 342, a été publiée en août 2005. Le marquage CE, réalisé à l’initiative et sous la responsabilité du fabricant, repose sur un ensemble d’informations obligatoires, définies dans la norme EN 14-342. Les exigences essentielles pour les parquets sont :

  • Résistance mécanique
  • Sécurité en cas d’incendie
  • Sécurité d’usage
Déclaration des Performances (DoP)

Une DoP doit être fournie par le fabricant (selon EN 14 342). La liste des caractéristiques essentielles, propre aux parquets, que doit présenter cette DoP concerne les domaines suivants :

  • Réaction au feu
  • Dégagement de formaldéhyde
  • Emission de pentachlorophénol
  • Résistance à la rupture
  • Glissance
  • Conductivité thermique
  • Durabilité biologique
Affichage sanitaire
L’étiquette sanitaire est obligatoire en France depuis septembre 2013 pour les matériaux de construction et de décoration. Cette étiquette indique de manière simple et lisible leur niveau d’émissions en composés organiques volatils (COV). Le niveau d’émission est indiqué par une classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions). Les parquets de fabrication française sont tous classés A ou A+.

Affichages volontaires et certifications

Classe d’usage

Le classement d’usage (réalisé selon la norme XPB 53-669) est établi en fonction des performances du parquet et selon la nature des locaux de destination. En découle un ensemble de pictogrammes dont l’affichage n’est pas obligatoire mais fortement recommandé.

NF Parquets
Cette marque de certification résulte d’une démarche volontaire du fabricant visant à faire contrôler ses parquets par un organisme tiers, indépendant et agréé, le FCBA (mandataire pour AFNOR). Elle informe le consommateur quant à un ensemble de caractéristiques :
  • Classement d’aspect du bois
  • Caractéristiques dimensionnelles
  • Taux d’humidité conforme
  • Aptitude à la pose
  • Classe d’usage
Certification des approvisionnements
Spécifiques aux produits à base de bois, les certifications Program for the Endorsment of Forest Certification Schemes (PEFC) et Forest Stewardship Council ® ( FSC ®) attestent que le bois utilisé provient d’une forêt gérée durablement. Ces deux marques reposent sur des contrôles indépendants. Elles permettent une traçabilité du parquet et renseignent sur la qualité environnementale des approvisionnements en bois.
Parquets de France
Il s’agit d’une marque collective volontaire distinguant les parquets de qualité et de fabrication 100 % françaises. Pour devenir titulaires, les fabricants doivent se conformer à un référentiel exigeant et se soumettre à des contrôles et audits indépendants.