Sols chauffants rafraichissants

Dans le cas d’un projet de sol chauffant, le parquet doit être massif et collé et présenter une résistance thermique relativement faible, de sorte à permettre la transmission de chaleur. L’essence choisie doit présenter une durabilité naturelle ou conférée adaptée (classe 3) et le parquet être mis en œuvre avec une colle prévue pour cet usage particulier. Dans le cas d’un projet de sol rafraîchissant, la pose collée est également la plus adaptée. Les parquets massifs minces (épaisseur < 10 mm) et parquets contrecollés (sous réserve d’autorisation du fabricant) sont compatibles avec ce type de système. Le parquet doit présenter une résistance thermique faible (0,09 m2.K/W) et mettre en œuvre des essences durables (classe 3) et des colles adaptées.