Protéger et rénover

Le rendu final du parquet et son entretien dépendent très largement de la méthode de finition choisie pour le protéger. Il existe aujourd’hui trois principales méthodes de finition : la vitrification, consistant à déposer sur le parquet un film protecteur imperméable, l’encaustiquage et l’huilage consistant à déposer un film respirant.

Vernis

Quoi

Le vernis est le produit de finition le plus répandu. On parle de parquet vernis lorsque cette finition est appliquée en usine et de parquet vitrifié lorsque l'application se déroule sur site. Le vernis peut s’utilise sur tout type de parquet, quelles que soient les essences utilisées.

Cette méthode consiste à appliquer un certain nombre de couches (entre 3 sur chantier et 8 en usine) de produit filmogène (vernis) sur les lames à parquet.

En résulte une pellicule imperméable, durable et particulièrement solide qui confère au parquet une exceptionnelle résistance au trafic comme aux chocs ou même aux agents chimiques.

Comment

L'application peut être réalisée « sur site », ce qui réclamera une grande minutie pour un rendu irréprochable, ou « en usine », la solution la plus simple où des produits plus performants peuvent être mis en œuvre sans occasionner de gêne.

Pour les finitions en usine, certains fabricants avancent aujourd’hui des durées de vie pour leurs produits allant jusqu’à 25 ans.

Esthétique

On trouve aujourd’hui une large palette de vernis : des plus brillants au plus mats, voir ultra-mats.

Ces vernis peuvent également être teintés pour conférer une teinte au parquet ou souligner un coloris ou un veinage.

Rénovations

Lorsque la finition semble ternir, un simple nettoyage à l’aide d’un produit neutre suivi d’une émulsion métallisante permettront de ralentir l’usure du vitrificateur et de déposer un film protecteur tout en redonnant de l’éclat au parquet.

Lorsqu’il faudra renouveler cette opération, il s’avèrera indispensable d’éliminer les anciennes couches de métallisant avec un nettoyant adapté. Enfin, la rénovation (très espacée dans ce contexte) reste toujours possible.

Il faudra alors effectuer un ponçage afin d’éliminer les anciennes couches de vitrificateur.

Atouts / Innovations

Les vernis ont fait l’objet d’importantes recherches afin d’améliorer la composition au regard des exigences de qualité sanitaire.

Ce sont aujourd’hui des produits peu émissifs satisfaisant aux règlementations en vigueur. Pour un meilleur rendu, un minimum d’émissions en cours de chantier et une protection optimale, il est préférable d’opter pour une application en usine.

Huile

Quoi

Cette technique met en œuvre des produits aux propriétés pénétrantes, formulés à base de composants naturels (huile de lin, tung, soja, pin) modifiés uréthane.

En découlent des films non gras, qui ne jaunissent pas le bois et offrent un temps de séchage optimisé. Ce type de produit convient à la plupart des bois, même les essences réputées « difficiles » (comme les bois exotiques). Mais pour être bien tolérée par le parquet, elle doit impérativement être destinée à cet usage.

Comment

Cette finition se déroule en plusieurs applications d’huile jusqu’à saturation complète des fibres du bois. Les fibres sont ainsi enrobées d’huile et les pores saturés (les taches ne peuvent pénétrer) mais pas obstrués.

L’opération est simple et particulièrement économique. Mais cette méthode présente d’autres intérêts.

Tout d’abord, elle permet au bois de « respirer » car le film déposé, s’il protège bien le bois, n’est pas étanche. Ensuite, c’est une finition souple qui épouse les mouvements du bois.

Esthétique

Méthode ancestrale qui revient sur le devant de la scène, l’huilage confère aux parquets un reflet très doux voire totalement mat faisant ressortir aspect et couleur naturels du bois tout en mettant en valeur sa texture et son grain.

Pour un aspect « brut », c’est la finition idéale, car elle se fait particulièrement discrète.

Rénovations

Dans le cas de petites rayures, des rénovations rapides et locales sont possibles (ponçage, dépoussiérage, ré-application d’huile).

Selon l’intensité du trafic, la finition pourra être « rafraîchie » (avec une simple application d’huile) ou rénovée (avec un ponçage à nu et une nouvelle série d’applications).

Atouts / Innovations

Les produits aujourd’hui disponibles sont particulièrement pénétrants et sèchent très rapidement. Les huiles à parquet ne sont plus les produits « gras » qu’ils étaient, mais résultent d’un travail de recherche et développement important. Ils sont par ailleurs très faiblement émissifs.

Pour un meilleur rendu, un minimum d’émissions en cours de chantier et une protection optimale, il est préférable d’opter pour une application en usine. 


Produits complémentaires

Les teintes

Appliquées au contact du bois avant toute finition, elles sont destinées à modifier l’aspect du parquet. Ces teintes sont nécessaires pour obtenir des tons soutenus ou profonds (tons bois ou couleurs).

Il existe également des produits permettant de vieillir l’aspect du parquet.

Les céruses

Principalement appliquées en usine sur parquets finis, les céruses font ressortir les veinages et motifs propres au bois en les colorant.

Les sealers (ou fond durs)

Produits de préparation de surface destinés, notamment, à limiter la pénétration des taches, ils assurent également une fonction de bouche-pore et permettent une optimisation de l’accrochage de la finition.

Ces produits sont appliqués avant la vitrification ou l’encaustiquage.

Le thermo traitement

Le traitement par cuisson n’est certes pas exactement une finition, encore moins un produit…

Il agit pourtant à la fois sur la protection du parquet et sur son aspect. Le principe de cuisson du bois est un procédé qui confère une excellente stabilité dimensionnelle au parquet qui n’est ainsi plus sensible aux variations du taux d’humidité.

Par ailleurs le thermotraitement confère aux bois un coloris chaud, souvent dans des tonalités caramel.

Les insecticides

Non strictement des finitions, ces produits s’appliquent si nécessaire en préventif ou en curatif.

En phase aqueuse, ils sont pour la plupart à vocation anti-termite.

Les dosages prévus doivent être impérativement respectés.

La cire