15 idées fausses sur le parquet

by admin in Actualités 0 comments

 

Halte aux idées fausses sur le parquet ! En 15 points, éliminez vos préjugés et révisez vos connaissances au sujet de ce revêtement de sol noble, durable et chaleureux.

1. « Un parquet, c’est bien dans une chambre mais pas dans une cuisine. »

Faux ! Les parquets sont adaptés à toutes les pièces de la maison. Il suffit de choisir le parquet en fonction de la classe d’usage pour laquelle il est recommandé. Protégé par une vitrification ou une huile de finition, le parquet résiste efficacement aux taches accidentelles, aux rayures et aux chocs.

2. « Il ne faut jamais poser un parquet dans une salle de bains. »

Faux ! Grâce à une pose collée réalisée avec soin, dans le respect des règles, et à des joints « pont de bateau » appliqués entre les lames, le parquet s’adapte parfaitement à une salle de bains. Les essences recommandées sont le chêne ou le robinier, ou encore le bois thermotraité.

 

 

 

 

 

 

 

 

3. « Un parquet, c’est trop fragile pour une entrée ou un couloir. »

Faux ! Le parquet est un revêtement solide, adapté aux trafics intenses. Il se choisit simplement en fonction de sa classe d’usage, selon la pièce à laquelle il se destine :
En savoir plus

4. « Changer de sol pour un parquet, c’est compliqué. »

Faux ! Le parquet est un revêtement parfaitement adapté à une pose en rénovation, grâce à des épaisseurs pouvant être réduites à seulement 12 mm.

5. « Un parquet, c’est long à poser. »

Faux ! Collée ou flottante, la pose du parquet est facilitée par les lames à rainures et languettes qui s’emboîtent les unes dans les autres et se découpent facilement à l’aide d’outils adaptés.

6. « Un parquet, il faut le vitrifier ou le cirer, c’est compliqué. »

Faux ! Une large majorité de parquets sont vernis ou huilés en usine, ce qui évite de procéder au ponçage et à la mise en œuvre d’une finition de protection après la pose.

 

 

 

 

 

 

 

 

7. « Un parquet, cela pollue l’air ambiant. »

Faux ! De par le matériau bois qui le compose, le parquet émet dans l’air une quantité quasi nulle de composés organiques volatils (COV). En outre, les parquets qui portent la marque « Parquets de France » sont classés A+ ou A dans le protocole AFSSET (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail). Ceux qui protègent leur parquet après la pose peuvent choisir un vitrificateur en phase aqueuse, sans odeur, à très faible teneur en COV, ou une huile incolore ou teintée, qui n’en contient quasiment pas.

8. « Un parquet, c’est difficile à entretenir. »

Faux ! Pour entretenir son parquet au quotidien, il suffit d’un passage régulier du balai ou de l’aspirateur, et d’une serpillière humide s’il est vitrifié :
 plus d’information

9. « Un parquet, c’est sonore, cela résonne sous les pas. »

Faux ! Posé sur une sous-couche acoustique, le parquet absorbe les bruits d’impacts. Il apporte aussi une isolation acoustique contre les bruits ambiants.

10. « Un parquet, cela coûte cher. »

Faux ! Les parquets se déclinent dans des gammes de prix extrêmement larges, selon la qualité du bois (fil droit, grain fin, absence de singularités…), la section des lames, la finition de protection… Le coût final dépend aussi du type de pose.

 

 

 

 

 

 

 

 

11. « Un parquet ou un stratifié, c’est la même chose. »

Faux ! Les parquets sont fabriqués en bois véritable, tandis que les sols stratifiés sont revêtus d’une feuille de papier décor imitant le veinage du bois. Les parquets massifs mesurent 12 à 23 mm d’épaisseur et les parquets contrecollés présentent une couche d’usure d’au moins 2,5 mm d’épaisseur :
 En savoir plus

12. « Je veux un sol chauffant, donc je ne peux pas avoir un parquet. »

Faux ! On peut poser un parquet sur un sol chauffant ou même chauffant-rafraîchissant, à condition de choisir l’épaisseur de lame et le type de pose adapté. Pour en savoir plus, consultez la fiche de synthèse technique du Parquet Français

13. « Le parquet, c’est vieillot, pas assez design. »

Faux ! Intemporel et « caméléon », le parquet se décline en une variété infinie de décors pour s’adapter à tous les goûts et à tous les styles d’intérieur. Voyez plutôt

14. « L’étiquette Parquets de France, c’est juste une marque de plus. »

Faux ! La marque Parquets de France identifie des parquets à la qualité contrôlée. Elle certifie, pour les fabricants nationaux qui la portent, un engagement à long terme en faveur de la préservation des emplois locaux en France, la promotion du savoir-faire français, la gestion durable des forêts, des transports limités et le respect de la santé du consommateur.

15. « L’industrie du parquet, ça détruit les forêts. »

Faux ! En choisissant la marque « Parquets de France », vous optez pour des parquets fabriqués avec du bois issu de forêts certifiées par PEFC ou FSC. Ces certifications garantissent que les forêts d’où proviennent le bois sont gérées durablement, dans le respect de l’environnement et de normes sociales et éthiques. Les arbres sont coupés à maturité et les forêts replantées.